2011 / 2012

Le premier voyage humanitaire officiel a été effectué en étroite collaboration avec EMERGENCE.

L’objet principal de ce voyage chantier a été la réalisation d’un terrain multisports pour les élèves de la commune de SANABA.

En 2009, un terrain de basket-ball a été construit grâce aux contributions financières de parents, amies et sympathisantes en mémoire D’Ismaël DAKYO.

2 ans après cette première réalisation qui est largement utilisée par la jeunesse de Sanaba, il était nécessaire de la transformer en plateau multisports de main (basket, volley, hand ball).

L’association EMERGENCE du Havre s’est proposé de contribuer à la construction de l’équipement en mobilisant des jeunes autour du projet et en recherchant des financements.

Un partenariat est donc né entre les 3 associations toutes convaincues de l’importance de la pratique du sport par les jeunes : EMRGENCE au Havre, ISANABA à ST LAURENT, ADESDS au BURKINA (il est indispensable de s’appuyer sur une association locale qui œuvre déjà pour le développement de la commune de Sanaba, afin de répondre aux attentes réels de la population).

Des contacts réguliers ont eu lieu avec l’entreprise locale retenue pour les travaux, et l’association ADESDS afin d’anticiper les besoins et les actions à entreprendre dès l’arrivée du groupe sur les lieux.

Le séjour s’est déroulé du 19 au 29 décembre 2011 avec 11 participants dont 8 jeunes, suivant un planning pré-établi qui, au final a connu des modifications pour être en cohérence avec les réalités locales.

Les activités principales lors du séjour ont été :

  • La construction du terrain faite en partie par le groupe de jeunes français aidés par les jeunes du village : Coût de l’opération : 16 200€
  • La sensibilisation des jeunes à l’écocitoyenneté (ramassage des sacs plastiques et incinération).
  • Les échanges divers : autour de jeux, d’activités sportives, de séances de lecture dans les écoles, de temps conviviaux (réveillon de noël à la manière locale, musique traditionnelle balafon, tam-tam, danses et chants)
  • Les visites d’usage: à la mairie, à la préfecture, aux chefs coutumiers, au dispensaire pour aussi y déposer des colis de médicaments ; dans les écoles primaires et le collège pour offrir des livres et fournitures scolaires.

Ce premier voyage a été très riche en découverte et surtout en relations sociales de part et d’autre.

De retour en France, les jeunes ont souhaité repartir pour d’autres actions répondant aux demandes de la population.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s