2012 / 2013

2012/2013, deuxième voyage associatif mais première immersion à Sanaba pour nombre d’entre nous.

Après plusieurs mois de préparation et différentes demandes de financement auprès de la région, du département (dispositif JAVA) et du CROUS, notre groupe composé de jeunes de l’association Isanaba mais également de l’association « Emergence » part pour le Burkina Faso.

C’est avec les yeux pleins d’étoiles, que nous découvrons un endroit unique, des marchés colorés, une population souriante nous accueillant de nombreux « bonne arrivée ». Après ce petit passage à Ouagadougou qui nous a permis d’organiser notre départ en car pour le village de Sanaba, nous effectuons la longue traversée de piste nous menant au village, chargés d’arbres, de cartons de matériel, vêtements, et autres objets dont le village avaient grandement besoin.

Une fois arrivés au village, nous découvrons avec beaucoup d’émotion les projets menés les années précédentes, dont nous avons tant entendu parler et que nous pouvons enfin admirer. A cette occasion, plusieurs cérémonies d’inauguration ont eu lieu pour l’ouverture d’une salle de classe construite en partenariat avec la fondation Katiou ainsi que pour le terrain multisports précédemment construit. A cette occasion, le groupe a pu planter les premiers arbres du projet reboisement en binôme avec des jeunes du village.

Nos projets se sont ensuite rapidement mis en route avec l’électrification d’une salle de classe du lycée afin de lui donner sa vocation de médiathèque et d’alimenter les ordinateurs apportés à cet effet. Afin de faire fonctionner les cinq ordinateurs, nous avons financé l’installation de panneaux solaires dans cette salle, seule source d’électricité dans le village.

Une fois le matériel installé, un petit groupe s’est chargé de former des étudiants à l’usage de l’outil informatique sur plusieurs journées.

En ce qui concerne l’environnement, nous avons mené un chantier de reboisement sur deux espaces : autour du terrain multisports situé dans le village, mais aussi sur un nouveau terrain, cédé par la commune sur la route de Nouna. Nous avons pu y planter une centaine d’arbres, dont les espèces avaient été soigneusement choisies afin de résister au climat africain. A l’occasion de ce chantier, le terrain a été rebaptisé « Le Bosquet des jeunes » lors d’une cérémonie.

Au-delà de la réalisation de nos projets, ce voyage nous a permis de faire d’inoubliables rencontres et découvertes, notamment en jouant avec les jeunes du village sur le terrain multisports, en assistant au filage du coton, ou en partageant des moments de musique, de danse et d’émotion avec la population locale ; mais aussi de voir l’étendue des projets à réaliser. Par exemple la visite d’une maternité et d’un dispensaire ont attiré notre attention sur les besoins du village concernant la santé.

C’est donc avec des idées plein la tête et plus motivés que jamais, que nous sommes rentrés en France, avec déjà l’idée d’un prochain voyage et l’envie pressante de repartir…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s